Charlie Hebdo: L'ISF dans les médias

Etre ou ne pas être Charlie… Une question qui a agité la société, jusque dans les écoles. Mais une question sans doute réductrice et qui peine à refléter les nuances exprimées par les jeunes  de la Sainte-Famille à Helmet que différents médias sont venus rencontrer.

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_un-prof-ses-eleves-et-charlie-les-dedales-d-un-debat?id=8806976

Dans l'émission politique "mise au point" de la rtbf, M. Derbaix s'exprime sur la Sainte-Famille et l'école citoyenne

Interview de nos délégués et M. Derbaix sur La Première (Radio)
intw M DERBAIX Premiere .wmv
Format Vidéo Windows Media 481.5 KB

Quand Imane El Arnouky et madame Gandibleux s'associent pour débattre sur Télé-Bruxelles

Madame Beckers tire sa révérence

Après 14 années passées à la tête de l'Institut de la Sainte-Famille, madame Beckers vient de quitter ses fonctions pour une pension bien méritée. Notre équipe de journalistes a rencontré la désormais ancienne directrice de l'ISF pour un long entretien.


Toute l'équipe ISF NEWS

vous souhaite une belle route

pour cette nouvelle année

ISF NEWS lance sa version "papier"

Les dangers des journaux numériques

Trucs et astuces pour ne pas se faire piéger sur le Net (et pas seulement)

Par Zakaria Jamay

 L’article est-il signé ?

Qui est l’auteur ? Son histoire, son métier, ses positions ?

 Que recherche l’auteur dans son article ? 

L’information a longtemps été délivrée de manière écrite. Elle a ensuite été concurrencée par d’autres médias comme la radio et la télévision. Aujourd’hui, tous ces médias sont concurrencés particulièrement par ’’Internet’’. D’où notre question : Internet représente-t-il un réel danger, non seulement pour le métier de journaliste, mais aussi pour l’information elle-même ?

 

     Selon Jonathan Crickx, journaliste à la RTBF (JT), Internet n’est pas l’ennemi des journalistes, bien au contraire. C’est quelque chose de complémentaire à leurs travails, un outil. Mais ce qu’il nous a également fait comprendre, c’est qu’Internet est un danger potentiel pour toutes les personnes qui s’informent uniquement sur le Web car les articles y manquent souvent d’objectivité, ils ne sont généralement pas signés, on ne peut donc pas connaître le parti de l’auteur et de ce fait on ne peut pas critiquer.

       En résumé, il faut faire attention à tout ce qu’on lit sur Internet et toujours être critique par rapport à ce qu’on lit autant sur Internet, que dans les journaux ou la TV.

 

     Ces questions sont valable de tout temps et avec toutes les informations (et donc tous les médias). Le problème d’Internet est que, comme il y a beaucoup plus d’informations et que c’est beaucoup plus accessible, il possible à n’importe qui d’écrire ce qu’il veut, ceux qui veulent manipuler et qui ont les moyens peuvent diffuser des idées fausses à grande échelle. Et surtout le temps nécessaire pour se poser ces questions est beaucoup plus important. 

Une nouvelle image pour la Sainte Famille

Aylin Akbel et Oulfa Saadallah

Un nouveau panneau devrait prendre place au-dessus de la porte d’entrée de la Sainte Famille. Premières impressions au sein de l’école. 

 

Après de nombreuses d’années, la façade de l’école va enfin changer... Après l’avoir placée sur les cartes de sortie, la nouvelle affiche, va, suite aux nombreux échos positifs provenant des élèves mais aussi des profs, illuminer la façade de l’entrée de l’école. Le visuel sera beaucoup plus vif et rayonnant. 

 

Depuis six ans, l’école édite une affiche citoyenne qui plaît à certains et moins à d’autres. Il est souvent difficile de contenter tout le monde. Néanmoins, Cette affiche représente les élèves et demeure l’âme de l’école. L’usage des différentes couleurs reflète la diversité des cultures qui existent au sein de la Sainte-Famille d’Helmet. 

 

Une affiche réalisée par les élèves pour les élèves

 

Pour en arriver à ce résultat, les artistes de l’école ont utilisé divers matériaux et techniques à savoir des pochoirs, des aérosols et des feutres de peinture. En reprenant les idées émises par les élèves durant les mini-forums, ils ont pu remplir les initiales de l’école. Ils ont également opté pour un fond blanc rappelant la sérénité qui règne dans les couloirs de cet établissement et qui permettait aux trois lettres de mieux ressortir. Enfin, il faudra attendre encore quelques jours – nous l’espérons – pour que l’affiche soit définitivement posée sur la façade de l’école.

Julien et Zakaria

Poème écrit par Achraf Bakkali et retranscrit par Murat Aktas

Les vidéos de la fête de la loi

L'école et la citoyenneté

Dans le cadre du cours d' "enquête-visite-séminaire", des élèves de 4e "technique sociale" ont organisé une rencontre avec Jean-Marc Mahy. Voici une vidéo réalisée il y a deux ans à propos d'un projet similaire dans notre école. Merci à jean-Marc!

Comment je suis entrée dans la vie active...

Depuis moins d’un mois, j’ai commencé un travail de caissière dans une grande surface. Je ne me rendais pas compte à quel point c’était fatiguant. Compte rendu de mes trois premières semaines dans le monde du travail.

Un premier travail, on s’en souvient toute sa vie. Octobre 2013, j’ai envie d’avoir ma propre indépendance financière et j’en ai marre de devoir demander de l’argent à mes parents. Je suis donc motivée à l’idée de trouver un boulot qui me permettra d’atteindre cet objectif. Seulement, je ne sais pas encore à quel point cela sera difficile. Premièrement, je dois convaincre mes parents. Pour eux, le fait de travailler est quelque chose de dévalorisant et mon père a l’impression que mes points vont chuter.

Après quatre mois de longues négociations, je réussi à faire entendre mes arguments. Si mon père n’est toujours pas convaincu, ma mère m’a beaucoup aidé dans cette démarche. Même à l’issue d’une grosse dispute, ma mère m’a apporté son soutien en m’envoyant un message qui disait : « tu dois te battre. A 18 ans, tu peux faire ce que tu veux. »

Ironie du sort, le lendemain du jour où j’ai préparé mon CV, nous avons appris à en faire au cours de traitement de textes. J’ai donc jeté à la poubelle une vingtaine de CV. Après avoir réalisé le mien, je le photocopie en plusieurs exemplaires afin d’en distribuer un peu partout. Les premières réponses (Leonidas, Quick,...) ne tardent pas mais sont négatives. Il y a aussi ceux qui ne donnent pas de nouvelles.  Il me faut attendre un peu plus de trois semaines avant d’avoir un appel du Delhaize. Je suis trop contente. Je commence dans une semaine.

La formation dure trois jours. J’apprends comment manier la caisse, à quoi servent les boutons parasites. J’apprends aussi à gérer mon stress lorsqu’il y a de longues files. Le formateur m’explique comment fonctionne le magasin et comment réagir s’il y a des problèmes avec les clients. Je n’avais pas conscience de cela avant de travailler mais les clients se plaignent beaucoup, notamment quand ils trouvent que les prix sont trop chers !

Lorsque j’ai commencé à travailler, j’étais à la fois très heureuse et très stressée. Mais après quelques jours, je m’habitue vite à cette ambiance de travail. Les collègues sont sympas et il y a une très bonne ambiance. On se voit même en-dehors du travail. On s’entend très bien malgré que je sois la plus jeune et la « nouvelle ». Ce qui m’énerve un peu. J’attends avec impatience qu’il y ait une autre « nouvelle ».

Le rythme est lui très fatiguant. Le jeudi par exemple, je termine à 16h30 les cours et je commence à travailler au Delhaize à 17 heures. Et surtout, je commence à faire mes devoirs après 20 heures... Je ne m’attendais pas à ce que ca soit aussi fatiguant, surtout pendant la semaine de cours. Malheureusement je n’ai que 15 minutes de pause quand je travaille 6 heures par jour. Quand je travaille moins,  je n’en ai pas.

Si je peux donner un conseil à ceux qui souhaiteraient entrer dans la vie active, ce serait de foncer et de choisir un boulot près son domicile. C’est beaucoup plus facile et bien motivant.

 

GSI

Entre l’actualité du conseil, les projets des élèves et d’autres sujets variés, « Caramel » est la nouvelle forme du journal de l’école. Vous voulez en savoir plus sur la Sainte-Famille ? Plongez-vous donc dans ses pages au goût sucré (et parfois salé)!

Caramel est disponible à l'accueil de l'école, en salle d'étude et à la bibliothèque. Pour en savoir plus, ISFnews continue à vous proposer des vidéos et des articles plus complets.  

Caramel # 0 : une sale école?

Une cour jonchée de papiers, des toilettes sales ou détériorées, des murs “tagués”, une classe en désordre, des poubelles vides ou qui débordent… La saleté, c’est le quotidien de l’école. Parce que nous la subissons, nous sommes tous concernés. Pour sortir de l’impasse, nous devons tous changer.

Par le premier numéro de Caramel, nous avons voulu “apporter notre contribution” a ce problème difficile. Le but est aussi de rappeler ce message lancé par les élèves dans la loi de cette année : « La propreté commence chez soi. L’école c’est comme chez toi ! »

L'esclave de la bagarre

A partir d'une "réparation" de certains élèves de première, ISFnews vous propose une vidéo/slam sur le thème de la bagarre...

 

Belle prestation d'acteurs de notre groupe d'élèves de 1ère. Merci à Adil pour les textes!

Le 'grand reportage' de Caramel ce mois-ci : la saleté à l'école

Le point sur le projet 'Toilettes',

Des bancs et des poubelles dans la cour de récréation,

Pour ou contre le tri des déchets à la SF,

 

pour en savoir plus, clique ici. 

  

En cliquant sur l'image, découvrez la vidéo des "toilettes"!!

Le jour où j'ai appris qu'Hitler n'était pas si bon que ça

La semaine dernière, j’ai cru bon de citer Hitler lors d’un exercice en classe, mais sans me rendre compte de ce qu’il avait réellement fait. Je ne regrette pas ce que j’ai dit : je pense que c’est faux, et je suis contente d’avoir pu y réfléchir. Le plus grand ennemi, c’est l’ignorance. Lire la suite.

Les pétards reviennent à la Sainte-Famille

Pourquoi les élèves font-ils Peter les pétards ? Quels sont les risques ? Comment utilise-t-on un pétard ? Avec quelques élèves de Deuxième, nous avons mené une petite enquête.

 

Les pétards, ça éclate. Ca fait du bruit. C’est chouette et amusant. En fin d’année, avec les fêtes et le nouvel an, nous les élèves on a souvent envie... Lire la suite.

Aussi dans Caramel ce mois-ci :

 

Le slam du mois, par Adil (1E)

 

 

Les chevaux de Dieu : Compte-rendu d'une sorte cinéma pas comme les autres. 

 

Infos en bref sur l'ISF

Rejoins-nous !

Si tu as des idées à proposer (anecdote, article à écrire, un poème à nous montrer) ou alors des choses à partager, viens voir un des membres de l'équipe journalisme: Meriam Afkir 2B, Kawtar Bullermaun 2B, Karima Boughardain 4D, Albiona Bekteshi 5A, Olivier Garcia de castro 5B², Ilias Zerten 6A, Valton Cervadiku 6A, Khadija Mrabet 6C, Nora Benhammou 6D ou M. Derbaix et Mme Delos

Liens

Le conseil de citoyenneté sur Facebook

Le site de l'école citoyenne

Le site de la Sainte-Famille

Je sais donc je suis, le blog de sciences humaines